Ou ?

         

Le projet d’habitat groupé des Voisins Volontaires s’installera à St-Nolff.

C’est une commune du sud Morbihan de 3771 habitants, très dynamique, elle accueille de nombreuses associations, des écoles, des commerces…

Agrandir le plan
Il s’intègrera dans un écoquartier : l’Ecocité du Pré Vert, à St-Nolff.

Cet écoquartier, actuellement en construction, est un des plus écologiques de France :

  • C’est un quartier sans voitures.
  • De faibles surfaces de terrains permettent un accès à la propriété à des familles plus modestes.
  • Les maisons sont construites aux normes BBC (Bâtiment à Basse Consommation)
  • Le cahier des charges incite très fortement aux économies d’énergie, à l’utilisation de matériaux locaux pour la construction.
  • Les haies seront composées d’espèces variées et locales, les arbres plantés dans les allées seront principalement des fruitiers.
  • Une parcelle de 3000 m2 est réservée pour des jardins partagés…

L’Écocité de Saint-Nolff

Première éco-cité d’importance en Morbihan, l’Écocité du Pré Vert accueillera 130 logements, et intègrera parfaitement les valeurs de l’habitat durable respectueux de l’environnement.L’éco-cité se situe dans le secteur nord du bourg de Saint-Nolff, desservi par la RD 182. L’allée du Château offre un raccourci piétonnier pratique et agréable pour rejoindre le centre bourg. Le centre bourg regroupe les équipements publics (écoles, mairie, poste, équipements sportifs, culturels…), les commerces et services de proximité.

Douze allers-retours de bus, cadencés toutes les heures, sont assurés entre le bourg de Saint-Nolff et le centre de Vannes, permettant une alternative à l’automobile pour les déplacements en agglomération.

Le site offre un espace paisible, à 700 mètres du centre bourg, en contact à la fois avec l’espace agricole du plateau et le vallon de Kerloc. Il s’inscrit dans un plus large contexte qui offre des corridors écologiques pour de nombreuses espèces animales.

vue du terrain de l’écocité

Économiser l’espace passe par des lotissements d’un nouveau genre, en rupture avec le modèle des années 1970. Avec de plus petites parcelles et des espaces partagés. Exemple à Saint-Nolff, près de Vannes.

«On peut très bien construire plus de 20 maisons sur un hectare et avec une grande qualité de vie». Architecte urbaniste à Vannes, Bernard Menguy en fait la démonstration à Saint-Nolff, où sort actuellement de terre une éco-cité de cinq hectares et demi qui accueillera 130 logements. Un architecte pour qui la lutte contre le grignotage de l’espace agricole par l’urbanisation passe d’abord par une remise en cause du lotissement traditionnel né dans les années 1970avec ses lots de 1.000m², ses haies végétales de 2m et son allée de 7m de large.

350m² en moyenne

Dans cette éco-cité de Saint-Nolff, la surface moyenne des parcelles n’excède pas 350m². La plus petite fait 170m² et la plus grande 600m². Le parti pris urbanistique est de construire dans la logique des bourgs et des hameaux d’antan. Car si l’objectif est d’économiser de l’espace, il y a aussi une volonté de recréer du lien social. Le risque n’est-il cependant pas celui d’une certaine promiscuité? «On a fait bien attention à ce que sur chaque lot il y ait un espace d’une cinquantaine de mètres carrés d’intimité pour bronzer ou manger à l’abri des regards», répond Joël Labbé, le maire de Saint-Nolff, à l’origine de cette opération. Dans cette éco-cité où un jeu de venelles et de ruelles doit permettre de retrouver cette ambiance du village d’autrefois, nombre d’espaces sont partagés. Les voitures sont garées sur des parkings mutualisés à la périphérie du lotissement. Pas de garage attenant aux maisons.


Ecocité du Prévert – St Nolff (Morbihan -… par HabitatGroup_StNolff

Les commentaires sont clos.